Accueil / Solutions / Etudes de cas par projet / Art et Culture / Musée de la Céramique, France

Musée de la Céramique, France

  • Musee de la Ceramique, France
  • Musee de la Ceramique, France
  • Musee de la Ceramique, France
  • Musee de la Ceramique, France
  • Efficacité de la source lumineuse

    Efficacité de la source lumineuse

    La distribution de lumière depuis les LED permet un contrôle précis du faisceau, maximise la lumière utile et minimise l’utilisation d’énergie.

  • Classification du ballast

    Classification du ballast

    Contrôler l’alimentation électrique de la source lumineuse (indice d’efficacité énergétique IEE).

  • Distribution lumineuse

    Distribution lumineuse

    Contrôle de l’émission de lumière avec des verres réfracteurs elliptiques qui modifient la forme du faisceau et le dirigent au bon endroit.

  • Efficacité du système

    Efficacité du système

    Combiner le contrôle optique et thermique au sein du luminaire (lm/W du luminaire).

  • Détection de la présence/de l’absence

    Détection de la présence/de l’absence

    Éclairer uniquement lorsque cela est nécessaire.

  • Gestion de la lumière du jour

    Gestion de la lumière du jour

    Réduire la lumière perdue pendant la journée.

  • Éclairement constant

    Éclairement constant

    Produire les niveaux lumineux corrects pendant la durée de la période de maintenance.

  • Gestion des scenario

    Gestion des scenario

    Le système DMX permet à l’utilisateur d’établir des scénarii et d’adapter la lumière aux différentes tâches, au fil du temps.

  • Gestion horaire

    Gestion horaire

    Extinction automatique de toutes les lumières pendant les heures hors service.

  • Éclairage du plan de travail

    Éclairage du plan de travail

    Éclairage des zones de travail avec la quantité de lumière requise.

  • Zoning

    Zoning

    Le locale est organisé en zones selon les schémas d’occupation ou de l’emplacement des fenêtres.location.

  • Plan de maintenance

    Plan de maintenance

    L’entretien doit être effectué en fonction du temps d’utilisation de l’installation, de sa performance et de son environnement.

  • Lumière perdue

    Lumière perdue

    Un design d’éclairage de haute qualité, combiné à un contrôle optique précis des projecteurs, minimise les fuites de lumière vers les zones adjacentes, ce qui réduit encore davantage la consommation d’énergie en veillant à une utilisation efficace de la lumière.

  • Réflexion des surfaces

    Réflexion des surfaces

    Tirer parti de la lumière se réfléchissant sur les surfaces de l’espace.

  • Visualisation de la consummation

    Visualisation de la consummation

    Permettre de constater rapidement le résultat des mesures prises sous forme d’augmentation ou de diminution de la consommation énergétique afin de favoriser un comportement responsable.

Les projecteurs Contrast LED éclairent en bleu un symbole des rives de la Seine

Lorsque la communauté urbaine Grand Paris Seine Ouest (GPSO) a décidé de fournir un meilleur éclairage public dans les quartiers du bord de Seine dont elle était responsable, elle a demandé à l’agence Concepto de mettre au point un projet qui optimiserait l’attrait architectural et historique du Musée national de la céramique à Sèvres, en plus de fournir un repère symbolique au paysage fluvial nocturne. Ce bâtiment historique, conçu par Landin en 1876 au titre de premier musée au monde consacré à la céramique fine, fait partie d’un site du patrimoine plus important qui incorpore également la Manufacture nationale de Sèvres.

Les concepteurs de l’éclairage, conscients de l’utilisation historique de l’émail bleu sur la porcelaine de Sèvres, notamment les célèbres « bleu céleste » et « bleu lapis », ont baigné la superbe façade du bâtiment d’une palette constamment changeante de lumière bleue. Cet effet a été obtenu à l’aide de 45 projecteurs Thorn Contrast LED-54 et d’un système de contrôle DMX. Vingt-trois projecteurs bleus monochromatiques et 22 projecteurs cyan bi-chromatiques fabriqués sur mesure ont été installés. Tous offrent un choix de verres réfracteurs pour produire différents motifs de faisceau elliptique. La flexibilité du système DMX est telle que le programme d’éclairage peut produire 8 changements de couleurs subtiles et une gradation de lumière. Après une semaine, cet éclairage coloré et étincelant se stabilise et laisse un effet statique (figé) « semblable à une image ».

La taille, la couleur et le nombre de faisceaux nécessaires variaient selon l’effet requis, l’architecture du bâtiment, les emplacements auxquels serait installé l’équipement et la quantité de lumière à proximité. Aux fins de ce projet, Concepto a divisé la façade en différentes parties, concentrant la densité lumineuse sur le bloc central, le corps de logis, et les pavillons des ailes latérales. Les projecteurs LED compacts en forme de disque, qui utilisent une platine de commande à distance, sont positionnés avec soin le long de la façade, au bord des parterres de fleurs, pour qu’ils ne soient pas visibles de jour. Ils consomment un tiers de l’énergie et durent 5 à 6 fois plus longtemps (50 000 à 60 000 heures) que les projecteurs conventionnels, ce qui minimise les frais opérationnels et de maintenance.

Les principales caractéristiques architecturales, comme le fronton et la statue de Bernard Palissy, qui se dresse devant le bâtiment, sont éclairées avec des luminaires LED oranges et blancs en provenance de divers autres fournisseurs. Ils produisent une lumière dorée qui rappelle la décoration utilisée sur la porcelaine de Sèvres.

Le résultat, que les passants peuvent voir du Pont de Sèvres ainsi que de Boulogne-Billancourt, de l’autre côté de la
rivière, apporte une importante contribution à la structure urbaine de GPSO et aide à établir une image et une identité accueillantes après la tombée de la nuit.

Partenaires du projet

Client : Grand Paris Seine Ouest (GPSO) et Ville de Sèvres
Design : Roger Narboni agence Concepto, Virginia Carreno Van der Plaetsen, directeur du projet
Partenaire de l’installation et partenariat privé public : ETDE
Thorn : Philippe Ferreira (spécifications) et Stephen Lacroix, bureau de Roissy

Chiffres clés

  • 23 projecteurs Contrast LED avec 54 LED bleues
  • 22 projecteurs Contrast LED avec LED 2 x 27 bleu/vert (cyan)
  • Contrôle DMX
  • Verres réfracteurs pour des faisceaux de forme elliptique
  • 8 scénarii + gradation temporelle
  • Consommation d’énergie totale : 5,5 kW statique (3 kW dynamique)